top of page
Rechercher

Vers des voies cyclables plus sécuritaires à Mont-Saint-Hilaire

Dernière mise à jour : 22 août 2021



Mont-Saint-Hilaire, le 19 juillet 2021. Plusieurs annonces et travaux de voies cyclables ont été réalisés dans les dernières semaines à Mont-Saint-Hilaire. L’équipe de Transition MSH se réjouit qu’on favorise les déplacements actifs, c’est bon pour la santé et bon pour le climat!


Par contre, certains des travaux réalisés nous laissent perplexes. Pourquoi aménager des voies cyclables qui ne respectent pas les meilleures pratiques en terme de sécurité? Les voies récemment aménagées sont bidirectionnelles, ce qui fait que les cyclistes ne circulent pas dans le même sens que les automobiles. Ces voies bidirectionnelles augmentent les risques de collision particulièrement aux intersections de rues et aux accès des résidences. Cette pratique n’est même plus mentionnée dans les normes du ministère des Transports (MTQ) et des études ont démontré que circuler sur ces voies bidirectionnelles sur rue augmente de trois à douze fois le risque de blessures (INSP, 2009; p.29).


«À Mont-Saint-Hilaire, il nous faut aménager un meilleur réseau cyclable, c’est primordial pour la santé, pour faciliter certains déplacements ainsi que pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Toutefois, il faut le faire de manière sécuritaire en respectant les bonnes pratiques si l’on veut que la population les adopte» selon Marc-André Guertin, Candidat à la mairie pour Transition MSH.


«Ce qui est choquant aussi, c’est de voir que des pistes cyclables sont aménagées sans suivre les directives du Plan de mobilité active de la Ville adopté en 2013. En plus, la voie cyclable de la rue Félix-Leclerc mène jusqu’à l’école primaire de la Pommeraie. La sécurité devrait être une priorité quand on parle d’infrastructures utilisées par de jeunes enfants» affirme Karine Durette, candidate au poste de conseillère pour le district De la Montagne (#6) pour Transition MSH.

Toute l’équipe de Transition MSH espère que les voies cyclables en cours de réalisation à Mont-Saint-Hilaire seront sécuritaires et en conformité avec les meilleures pratiques d’aménagement parce que ce sont les voies du futur. Il est primordial de bien investir les ressources financières de la Ville ainsi que les subventions gouvernementales obtenues pour favoriser la sécurité des usagers ainsi que pour réduire l’empreinte écologique de nos déplacements.



Références :

VMSH, 2013. Plan de mobilité active - Ville de Mont-Saint-Hilaire,



120 vues0 commentaire

Comments


bottom of page